L’entomopha-QUOI?

En 2 mots… Lors de mon service civique, j’ai pu découvrir un documentaire (dont vous pouvez découvrir la bande-annonce) sur L’ENTOMOPHAGIE. Ce documentaire a été en quelque sorte une révélation pour moi.

Alors, que signifie ce mot aux allures barbares?

Cela fait référence à la pratique…. de manger des insectes.
Non pas que je veuille devenir exclusivement entomophage jusqu’à la fin de ma vie.
Mais j’ai voulu me renseigner, afin d’en informer mes chers concitoyens. (Parce que « C’EST NOTRE PROJET. »)
Je voudrais vous partager aujourd’hui le fruit de mes recherches, dans un but purement informatif.

Petit rappel : un insecte

Le mot « entomophagie » est entré dans le dictionnaire en 2016 et vient du grec « entoma » (insecte) et « phagos » (mangeur)?
Un insecte est un animal invertébré, c’est à dire qu’il n’a ni vertèbres ni squelette intérieur. Il a par contre un « exosquelette » extérieur. Ils constituent la plus grande part de la biodiversité animale. (Sur 10 animaux, 8 sont des insectes.)
Sur la planète, aujourd’hui, environ 2,5 milliards de personnes mangent des insectes régulièrement et plus de 1900 espèces sont consommées.

L’entomophagie en folie sur le globe terrestre

Bon, il ne faut pas se mentir, cela ne se passe pas en Europe. C’était encore « illégal » avant 2015. Cette pratique se fait plus particulièrement en Asie, Amérique Latine et Afrique; les 3A. Cependant, elle commence à apparaître sur le marché français et européen.

En effet, les insectes sont maintenant soumis au règlement « novelfood » : aliments ou ingrédients alimentaires non consommés dans la Communauté européenne avant 1997. Ils peuvent être d’origine végétale, animale, issus de la recherche scientifique et technologique, mais aussi de traditions ou de cultures alimentaires de pays tiers.

Les insectes peuvent donc être autorisés dorénavant sous réserve de déposer un dossier fourni et détaillé prouvant le fait qu’ils ne sont pas nuisibles. Toutefois, le dossier n’est pas requis s’il est prouvé que l’insecte est consommé depuis au moins une génération sans dommages dans une autre partie du monde.

Une pratique qui ne date pas d’hier

J’ai récupéré des petites infos sur ma nouvelle passion, et par exemple… Saviez-vous que dans l’Histoire, l’entomophagie était reconnue? Même en Europe ! En effet, les homo-sapiens mangeaient des abeilles sauvages (peintures rupestres retrouvées au Nord de l’Espagne) et au Moyen-Âge, les aristos bouffaient du ver de soie !
Les romains mangeaient quant à eux des criquets avec du miel ! Un met raffiné !

Alors pourquoi ce revirement?
Plusieurs hypothèses… La première est que l’Europe s’est « aseptisée » et que les insectes associés à une image de saleté sont devenues pour les gens « vecteurs de maladies ». La deuxième est que la viande s’est démocratisée sur le marché, laissant les pauvres insectes à l’abandon… Snif snif.

Et vous, vous en pensez quoi?

Pour faire court, les insectes sont très nutritifs, et très bons pour l’environnement.
Voici une petite vidéo pour expliquer tout ça.
Alors, convaincu.e.s?

N’hésitez pas à tenter l’expérience, ils en vendent à Nature et Découvertes 🙂

(publié précédemment sur Hexag’Online, journal français d’initiative Jeune)

Author: Sophie CALDAGUES

1 thought on “L’entomopha-QUOI?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *