« How to sell drugs online (fast) » : deux lycéens s’improvisent dealers, supplément Currywurst

how to sell drugs online fast

En deux mots… Deux lycéens un brin losers trouvent dans l’ecstasy un moyen de se renflouer… et de gagner en popularité. C’est pour le moins surprenant et disons-le, on pourrait s’attendre au pire. Mais la sauce prend dans une série 100% made in Deutschland, avec des acteurs crédibles et une BO qui dépote.

Le pitch


Moritz Zimmerman (Maximilian Mundt) est un peu loin du cliché du beau gosse généralement mis en avant dans les séries. Mais il est remarquablement intelligent : c’est probablement ce qui a séduit Lisa (Anna Lena Klenke). Le garçon vit leur rupture comme un cataclysme. D’autant que l’élue de son cœur commence à s’entourer de personnes peu recommandables et à toucher à des substances pas franchement conseillées par l’Ordre des Médecins.

Avec son ami Lenny Sander (Danilo Kamperidis, émouvant en jeune en situation de handicap atteint d’une tumeur impossible à éradiquer), il lance alors un commerce de vente d’ecstasy sur le dark net. L’objectif : impressionner son ex-petite amie. Le bilan : un succès qui dépasse l’entendement, et un site web qui échappe peu à peu au contrôle de ces barons de la drogue 2.0.

On en pense quoi ?

how to sell drugs online fast

En 2015, à Leipzig, une histoire semblable aura inspiré la fiction. Une fiction qui, par ailleurs, enchante par sa modernité, impossible à classer tant elle mélange les genres et joue avec les attentes de son public. Un instant drôle et absurde, l’autre poignante. Jamais prévisible, toujours surprenante. Après un relatif succès de la vente d’ecstas sur le dark web, Lenny et Moritz comprennent vite que leurs clients en veulent plus. Plus qualitatif, plus varié, plus accessible. Les deux geeks se lancent alors, pour répondre à la demande, à la conquête du web normal, celui sur lequel Mme Michu commande ses coffrets des Petits Meurtres d’Agatha Christie et son eau de Cologne.

Nerd aujourd’hui, big boss demain

Moritz assure l’intraçabilité du site. Rien ne peut leur arriver… Et leurs petites manigances commencent à porter leurs fruits. Ils sont riches. Ils retrouvent un semblant de popularité et de reconnaissance, même s’il s’efforcent de rester discrets quant à leurs activités illégales. Sauf que, pas de bol, le papa de notre protagoniste est flic. Vous voyez venir l’embrouille ? Difficile de garder le cap quand tout à coup, le monde entier semble s’intéresser à MyDrugs.

Une soirée de binge-watching et on a vite fait de terminer la première saison. La série remplit parfaitement sa mission : c’est un bon divertissement avec une bande-originale – principalement électro – qui régale, peu de temps morts, sans pathos et sans chichis. On aime. Tout simplement !

how to sell drugs online fast

La fiche

How to sell drugs online (fast) (Comment vendre rapidement des drogues sur le net)

Production : Allemagne, 2019

2 saisons en cours de diffusion, une en cours de production.

Disponible sur Netflix

PS : la drogue, c’est mal et la série n’encourage nullement sa consommation. Ressources de prévention et conseils sur Drogues Info Service.

Author: Mélisande QUEINNEC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *